Le digital prends une place importante dans notre pays et pourrait changer la façon de faire le marketing d’un  produit, de communiquer sur une marque, un évènement ou même dans la promotion d’un album.

banniere_mbokogod_jovi_pubdukmer

L’homme de NEWBELL, le monstre du mboa, JoviLeMonstre  l’a très bien compris et Il en a fait une arme de choix -arme à double tranchant- . C’est ainsi qu’il brille par sa présence sur les réseaux sociaux :

Jovi Sur facebook, en tant que personne, c’est  5556 abonnés, les deux pages qui renvoient à lui n’ont pas moins de 4000 fans,

la page officielle brillant de ses 9140 fans.

Jovi Sur Instagram c’est 1250 followers

En plus des réseaux sociaux, Jovi a une page sur wikipedia.

Jovi c’est un artiste qui sait faire parler de lui : il aura beau être méprisant, insultant, orgeuilleux ou simplement artiste ; vous aurez beau le traiter de tous les noms,  vous contribuerez alors à son rayonnement.

Voici donc comment le digital contribue à la promo d’un album :

L’artiste ayant écrit plusieurs singles  décide de sortir un album.

1er coup de buzz: Le titre de l’album : MBOKOGOD

le Dieu des gars du dehors ou le dieu de dehors , en tout cas c’est un nom qui ne laisse pas indifférent.

2ème coup de buzz : La date de sortie officielle, 20 MAI 2015

Intéressons nous à cette  date de release.

Notre homme a choisit de sortir son album le 20 mai, Wouah.

Un camerounais qui sort son album le 20 mai,… faut le faire, car tout bon camerounais tient cette date presqu’autant que Noel ou même plus, car on célèbre ce jour la réunification après l’indépendance du pays Vert Rouge Jaune.

3ème coup de buzz : diffusion  sur Jumia.cm

Le mec  est décidé à s’approprier toutes les armes digitales à sa portée. Il abandonne les maisons de ventes de disques de grand nom, il mets les dj et les radios en second plan  mais  se tourne vers  la boutique #1 au Cameroun, et elle est en ligne jumia . Dans un contexte camerounais où les copies d’album musicaux sont monnaies courantes Jovi choisit le seul site de vente au Cameroun en ligne qui ne vends que de l’original.

En plus d’être le 1er portail de e-commerce au Cameroun JUMIA a aussi ce gros avantage d’être une machine de promotion énorme -C’est aussi pour cette raison que vous pouvez compter sur eux pour  tout vendre-Cette promotion aura contribuée pour beaucoup à l’enregistrement d’un nombre surprennant  de commande  l’album MbokoGod avant la date de sortie officielle et encore plus  au jour d’aujourd’hui.

mbokogod disponible sur jumia.cm

4ème buzz : La version digitale disponible sur itunes :

Mbokogod_disponible_itunes_pubdukmer

Conscient de la montée du digital au Cameroun, et considérant aussi son audience plus internationale que locale, l’artiste mets son album en vente en ligne. Aussi dans les quatre coins du monde il vous est possible de vous procurer une copie originale de l’œuvre de l’artiste.

5ème buzz : le clou… La fièvre jaune

Le clou de cette promo,  « le détail qui tue », c’est bien la #FIEVREJAUNE  ou encore la fièvre jovine qui s’est répandue entre le 10 et le 20 mai et qui n’a pas arrêtée sa course contagieuse.

Tout part d’une bannière que l’équipe de NEWBELLMUSIC  conçoit sous fond jaune pour la promo sur les réseaux sociaux.

banniere_mbokogod_jovi_pubdukmer

C’est en fait en plus de la pochette du CD, l’une des images officielles de l’album.

PochetteAlbum_Jovi_mbokogod_pubdukmer

Ladite bannière a été partagée par plusieurs fans impatients de se délecter des sons de l’artiste.

banniere JovineEt c’est là que le virus de la fièvre commence son exploration. Exploration qui le dirige vers une plus grande option de viralité : l’attaque des photos de profil. Nombreux des followers de l’artiste-sur twitter-, surtout les  #influenceurs  voient leurs photos de profil retouchées, tunées ou devrais-je dire atteintes  de la fièvre jaune et portant leurs noms, leur statut et professionnel.

Entre Celine Fotso et Brice Albin en passant par Chedjou Kamdem bloggeur à histoiresdecm.com ou Danielle ibohn bloggeuse presque partout herbert l’alchimiste,… et meme les labels comme JeWanda, ils étaient nombreux à voir leur photo de profil passées par le labo NewBellMusic.

photodeprofil_fievre_jaune_mbokoGod_jovinal_pubdukmer

pubdukmer_profiles_fievre_jaune

En tout cas cela aura fortement contribué à rependre la nouvelle en focalisant l’attention de plus d’un sur un album qui arrive.

Découvrez la panoplie des photos de profils tunées par le labo #Mbokogod sur cet article de JeWanda

6eme buzz : Le timing

mbokogod-jovi-realase_pubdukmer

Not too early, not too late, juste au bon moment. Dix jours pour parler d’un opus c’est le bon timing pour ne pas se faire oublier mais au contraire de se faire désirer.

RESULTAT DES COURSES :

Tous ces efforts –oui la fièvre jovine ne se répands pas d’un simple claquement de doigts ; faut bien des hommes pour tweeter, d’autres pour tuner les Photos de profils, d’autres aux DM ; bref  c’est toute une machine qui aura travaillée pour que de nombreux camerounais et autres populations fans de musique urbaine et rap soient aujourdhui en train de se délecter d’une œuvre musicale du bled qui ne coûte que kolo.

Il devient donc évident que le digital prends véritablement une place de choix dans les affaires et même dans l’industrie musicale au Cameroun. Et ce n’est que le debut.

Alors pour tous les marketeurs, commerciaux et communicateurs qui en doutent encore, vous avez là la preuve que le digital peut fortement promouvoir votre produit/marque/entreprise; alors, prennez en de la graine.

Alors tous ceux qui se demandent encore « Jovi a une présence digitale et p8 koi ? » Eh bien après avoir vendu 2 millions d’albums rien que sur Jumia il pourra vous répondre.

Advertisements